Tous les articles par Alexandre Guilbaud

Publication de La Correspondance de Condorcet. Documents inédits, nouveaux éclairages. Engagements politiques 1775-1792

La Correspondance de Condorcet - Nicolas_Rieucau_dir - 2014Textes réunis et présentés par Nicolas Rieucau, avec la collaboration d’Annie Chassagne et Christian Gilain.
Analyse matérielle: Claire Bustarret.
ISBN 978-2-84559-103-5, 2014, 265 x 180 mm, 240 pages, 31 illustrations, broché, prix €40

Présentation
S’appuyant sur plus de 150 documents inédits, les études sur la correspondance de Condorcet présentées dans ce recueil éclairent sa pensée et son action dans des domaines aussi variés que la navigation intérieure au milieu des années 1770, l’édition dite «de Kehl» des œuvres de Voltaire de 1779 à 1789, l’uniformisation des poids et mesures ou les constitutions françaises et américaines dans les dernières années de l’Ancien Régime et sous la Révolution. ­Par-delà leur diversité, ces sujets considérés par Condorcet se trouvent tous étroitement liés aux combats politiques de son temps.
Les études ici réunies s’inscrivent dans le cadre plus général du projet d’Inventaire analytique et matériel de la correspondance de Condorcet auquel travaille actuellement une équipe pluridisciplinaire et internationale. En ouverture de cet ouvrage sont présentés les enjeux de ce projet et ses problèmes spécifiques (dispersion des fonds, identification des correspondants, datation des lettres), ainsi que les méthodes mises en œuvre afin de les résoudre, parmi lesquelles figure l’analyse matérielle approfondie des supports d’écriture.

Table des matières

  • Remerciements
  • Pierre Crépel, Avant-propos
  • Principes d’établissement et de description matérielle des textes manuscrits
  • Equipe Inventaire Condorcet, L’inventaire analytique et matériel de la correspondance de Condorcet: enjeux et méthodes
  • Nicolas Rieucau, Présentation
  • Éric Szulman, Aux sources d’une activité administrative: la correspondance entre Condorcet et Trudaine au sujet de la navigation intérieure sous le ministère Turgot
  • Calogero Alberto Petix, Vers le républicanisme: l’évolution de la pensée politique de ­Condorcet à la lumière de sa correspondance inédite avec Brissot
  • Manuela Albertone, Condorcet et ses correspondants américains: de grands interlocuteurs et de petites découvertes
  • Dossier «Kehl» des Œuvres complètes de Voltaire
  • Linda Gil, Condorcet, éditeur de Voltaire: une correspondance en réseau
  • André Magnan, La navette Condorcet-Ruault, archive centrale du «Voltaire» de Kehl: outils, pilotis, datations, documents pour l’histoire littéraire
  • André Magnan, Condorcet vu par Ruault
  • Résumés | Abstracts
  • Index des noms

Commander le livre
Télécharger un choix de pages du volume
Télécharger la couverture du volume

Séminaire « Manufacture encyclopédique » : prochaine séance le vendredi 28 mars 2014

La prochaine séance du séminaire Manufacture encyclopédique aura lieu le vendredi 28 mars 2014, de 17h à 19h, à l’Institut de mathématiques de Jussieu, sur le campus Jussieu, 4 place Jussieu, 75005 Paris (métro Jussieu), barre 15-16, 4e étage, salle 413.

Programme :

Thomas Morel (Technische Universität, Berlin) : « Entre curiosité et dédain : la géométrie souterraine dans l’Encyclopédie »

Résumé : Lorsque l’article « Géométrie souterreine » paraît dans l’Encyclopédie, la géométrie souterraine en tant que telle est inconnue en France. Cette publication va nous permettre d’étudier la réception de cet ensemble de connaissances et les réactions ambivalentes qu’il suscite. Il existe alors une curiosité générale envers les mines et « l’organisation intérieure » du globe terrestre. Toutefois, les sciences des mines allemandes, et en particulier la géométrie souterraine, ne coïncident pas avec le découpage rationnel des connaissances qui dirige l’entreprise encyclopédique. Ces deux tendances se retrouvent dans cet article et les entrées qui lui sont apparentées, et illustrent la réception de ce savoir en France.

Séminaire de l’IHP le vendredi 7 mars 2014 : « 1750-1850 : continuités et ruptures en Grande-Bretagne »

Vendredi 7 mars 2014, de 14h à 18h30 (Institut Henri Poincaré, amphi Hermite) :
1750-1850 :  continuités et ruptures en Grande-Bretagne

(séance préparée par Marie-José Durand-Richard)

14 h – 16h :

– Alexander D. D. Craik,  (University of Saint Andrews, Écosse), « Calculus and analysis in Britain, 1790-1820 : the French influence »

– Olivier Bruneau (LHSP – Archives Poincaré, Nancy),  « La géométrie en Grande-Bretagne au tournant du XIXe siècle, un projet anti-newtonien et un retour à la tradition ? »

– Jean-Pierre Lubet (Université Lille 1), « Le calcul aux différences finies en Grande-Bretagne dans la première moitié du XIXe siècle : quelles spécificités ? »

16h – 16h30 : Pause café

16h30 – 18h30 : Table ronde : avec les interventions, outre des conférenciers,  de Xiafei Wang (SPHERE) et Marie-José Durand-Richard (SPHERE).

Pour plus détail, voir le site de l’IHP.

Séminaire « Manufacture encyclopédique » : prochaine séance le 13 février 2014 sur la morale dans l’Encyclopédie

La prochaine séance du séminaire Manufacture encyclopédique aura lieu le jeudi 13 février, de 17h à 19h, à l’Institut de mathématiques de Jussieu, sur le campus Jussieu, 4 place Jussieu, 75005 Paris (métro Jussieu), barre 15-16, 4e étage, salle 413.

Nous écouterons et discuterons avec Stéphane Pujol (université de Paris-Ouest Nanterre) de « la Morale dans l’Encyclopédie ».

Les suivantes :

* Vendredi 28 mars 2014, UPMC-Jussieu, 15-16, salle 413, 17 h-19h. Thomas Morel (Technische Universität, Berlin) : « Entre curiosité et dédain : la géométrie souterraine dans l’Encyclopédie »

*Vendredi 16 mai 2014, 17h : Alain Cernuschi (U. de Lausanne), « l’ABC de l’Encyclopédie d’Yverdon »

Nous commençons à prévoir le programme de l’année prochaine : faites-nous vos propositions!

« Entrer dans la forteresse » : pour une édition numérique collaborative et critique de l’Encyclopédie (projet ENCCRE)

Site du ENCCREPremière présentation détaillée du projet d’Edition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie (ENCCRE), précédée d’un état des lieux en matière d’édition numérique de l’Encyclopédie !

L’article, cosigné par une équipe franco-japonaise (A. Guilbaud, I. Passeron, M. Leca-Tsiomis, O. Ferret, V. Barrellon, Y. Sumi, T. Hemmi, T. Keseki et H. Ida), est à découvrir dans le numéro 48, paru il y a quelques jours, des Recherches sur Diderot et sur l’Encyclopédie (p. 225-261).

Pour prendre contact avec l’équipe du projet ENCCRE, écrire à projet.enccre@gmail.com

Résumé de l’article : L’Encyclopédie ne bénéficie encore d’aucune édition critique, au format papier ou numérique. Après avoir minutieusement analysé les trois reproductions en ligne existantes (alembert.fr, ARTFL et Wikisource) et montré qu’aucune n’a été conçue dans la perspective d’une connexion éditoriale forte entre l’ouvrage et les nombreuses recherches qui lui sont consacrées depuis plusieurs décennies, nous exposons ici les principes fondateurs d’un projet ambitieux répondant à ce manque : celui d’une Edition Numérique Collaborative et CRitique de l’Encyclopédie (ENCCRE). Grâce aux plus récentes évolutions informatiques et à une équipe pluridisciplinaire et internationale de chercheurs, il s’agit de construire une plateforme d’édition innovante, en libre accès, à destination des amateurs, étudiants et chercheurs, capable de rendre compte de l’œuvre dans toute sa complexité et d’en articuler finement les contenus avec les résultats de la recherche. Nous prévoyons en outre une interface collaborative permettant à l’équipe d’éditeurs de réaliser le travail de collationnement, de spécification et d’enrichissement critique de façon intuitive, d’y mutualiser ses compétences, et ce faisant, d’offrir une édition la plus vivante et moderne possible, adossée aux recherches passées et actuelles sur l’Encyclopédie, et apte à en susciter de nouvelles.

Abstrat: There is as yet no critical edition, either printed or digital, of the Encyclopédie. After a detailed analysis of the three existing online reproductions (alembert.fr, ARTFL and Wikisource) showing that none of them provides a strong editorial link between the work and the huge amount of research devoted to it in the last decades, this article explains the founding principles of an ambitious project aimed at filling this gap: a Digital Collaborative Critical Edition of the Encyclopédie (ENCCRE). Thanks to the most recent developments in information technology and an international pluridisciplinary team of researchers, we aim to create an innovative open access editorial platform for general readers, students and researchers, capable of reflecting completely the work’s complexity and articulating closely its content with research findings. In addition, we plan a collaborative interface allowing the editorial team to carry out the work of collation, specification and critical enrichment in an intuitive way, tomutualize competences and thus provide the most lively and up-to-date edition possible, based on past and present research while stimulating new study.